Loi de travail et 49.3: Le gouvernement affiche sa conception de la démocratie !

Capture d’écran 2016-05-11 à 20.50.58Le gouvernement a décidé de passer en force en utilisant l’article 49-3 .

Depuis maintenant près de trois mois, une mobilisation exceptionnelle a pris racine en France pour combattre le projet de loi Travail et porter l’exigence de nouveaux droits sociaux pour les salariés.

Quelle est la réponse du gouvernement ? Le passage en force !

L’utilisation du 49-3 pour faire adopter une loi rejetée par plus de 70% de la population est inadmissible, une véritable honte ! Cette décision ne vient que s’ajouter à un processus antidémocratique depuis le début. Faut-il rappeler la non consultation des organisations syndicales avant l’écriture du texte, les rencontres éclair avec la Ministre du travail, le blocage des votes à l’Assemblée nationale ?

Les salariés sont méprisés, les citoyens bafoués et leurs représentants ignorés.

La CGT condamne ce déni de démocratie et la brutalité affichée par le gouvernement.

Elle poursuivra et amplifiera la mobilisation et appelle tous les salariés à s’inscrire dans le mouvement, se réunir en assemblées générales pour décider ensemble la poursuite de la mobilisation jusqu’au retrait et pour un code du travail
du XXIème siècle.

Plus que jamais, l’urgence est à la mobilisation.

Dès à présent , en France comme  en Sarthe l’intersyndicale départementale CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF appelle à faire du 12 mai une nouvelle journée d’initiatives et de mobilisations en direction des parlementaires.

MOBILISONS-NOUS MASSIVEMENT POUR PESER SUR LE DEBAT PARLEMENTAIRE :

RASSEMBLEMENT LE JEUDI 12 MAI 2016

A 18H00 Devant le siège du Parti Socialiste ( rue Bigot au Mans)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *